“Vraiment on nous a oublié ici” / Communiqué de grève de la faim des retenus Mesnil-Amelot

Alors que beaucoup de pays refusent les avions venus de France, que la Cimade et les personnels de nettoyage ne sont plus dans les centres, que certains JLD n’ont pas lieu, que l’infirmerie et les médecins continuent de mépriser les retenu.es, aujourd’hui pleins de luttes ont lieu dans plein de CRA en France (au moins Vincennes, Mesnil-Amelot, Lyon, Lesquin).

Les prisonnier.es sont en grève de le faim depuis hier soir ou ce matin. dans certains centres il y a aussi eu des départs de feu, des évasions collectives, des blocages et bordel en tous genres. Alors que dans certains centres il y a des libérations (Palaiseau) dans d’autres, les préfectures continuent d’expulser vers les quelques destination où il y a encore des vols, voire même d’enfermer de nouvelles personnes (Mesnil-Amelot encore ce matin)

Voici le communiqué écrit par les retenus du CRA 3 de Mesnil-Amelot en grève de la faim depuis hier soir :

 

Nous sommes retenus du CRA de Mesnil-Amelot au CRA 3. Là on est en grève de la faim, on mange pas. Le CRA 2 est aussi en grève de la faim, le CRA 1 de Vincennes aussi et le CRA de Lyon et celui de Lille il paraît.

Il y a rien ici il y a que la police qui nous enferme. Avec le virus pas de visite au médecin, il s’en fout, et les policiers trainent dans les couloirs sans masque. Aujourd’hui on a parlé avec le chef du CRA, il a dit on s’en fout faites ce que vous voulez. Maintenant il y a les CRS devant le centre.

La plupart des aéroports ferment, les avions sont coupés, pourquoi on est encore là ? On est comme des animaux on enfermés comme en prison sans qu’ils nous expulsent et sans n’avoir rien commis, et ca pendant 3 mois. Il reste que quelques pays avec des avions et ils continuent d’expulser. Il paraît que il y a des CRA ou des gens ont été libérés, mais nous on sais pas on est toujours enfermés et en plus ils ramènent encore des nouveaux prisonniers, aujourd’hui même, c’est pas normal. Au réfectoire on était à 50 personnes dans la même salle.

La Cimade et l’offi c’est fermé donc nous on est au courant de rien. Pas non plus de nettoyage, si ca continue on va faire nous même mais sans produits ou protection.

Vraiment on nous a oublié ici, avec le virus l’état pense à autre chose, le préfet nous a oublié.

Besoin de mobilisation au maximum pour la liberté pour tout.e.s.

Grève de la faim en cours à la prison de Palaiseau!

A nouveau une lutte dans la prison pour sans papier de Palaiseau. Toujours les mêmes problèmes: en plus de l’enfermement et de la possibilité de se faire déporter à tout moment, c’est aussi une équipe de keuf particulièrement violente et méprisante.

Déjà en juillet une grève de la faim avait éclaté au même endroit:

https://abaslescra.noblogs.org/post/2019/07/17/lutte-en-cours-dans-la-prison-pour-sans-papier-de-palaiseau/

 

Force et solidarité avec eux !

On relaye ici leurs communiqué des prisonniers du CRA de Palaiseau :

Les problèmes viennent toujours de la même équipe.
Hier y a un gars qui était entrain de manger. Eux ils le regardaient, ils se parlaient entre eux. Y en a un qui à dit à son collègue: ” Regarde le, il mange comme un chien”.
Eux ils sont toujours comme ça: les regards, les coups de pressions. Ca va jusqu’à la violence physique tout ça. Y en a un il est tatoué, il fait encore plus des manières, des fois il rentre dans le réfectoire et il va crier sur un gars qui a pas encore mangé: “Ouai toi t’as déjà mangé, dégage!” C’est la même équipe qui à taper un renoi y a pas longtemps.
L’autre équipe est plus tranquille.
Hier on est rentré pour manger. Les fixes nous fixaient comme des chiens. On leur demande pourquoi ils nous regardent comme ça, ils ont mal parlé. Et tout le monde à jeté son plateau et voilà grève de la faim. Ce soir encore, personne n’a mangé.
Maintenant pour l’état on est plus des humains, on est des quotas. Il leur fautdes chiffres pour faire leurs politiques et montrer “aux français” qu’ils font des choses. Maintenant voila.
Y en a beaucoup qui dès le premier avion sont attaché, c’est important il faut le dire. Y a un gars qui au 89e jours, et au premier vol ils l’ont attaché et ramené au bled.
Les 3 mois ils sont fait pour la torture psycholgoique, 45 jours c’étaient déjà difficile mais là… Ici on peut pas travailler, on a aucun revenu. On bouffe que de la nourriture industrielle rechauffée et dégueulasse.
Quand y a cette équipe rien ne va, même le médical déconne encore plus.
A tous les niveaux y a des problèmes: même la machine au café marche quasiment jamais. Et après y a plus rien. Quand il fait chaud, y a pas d’eau froide. Y a rien.
L’OFII parfois ils sont pas là du jeudi au dimanche. Donc on est tous en galère: pas de cigarettes, pas de gateaux pendant 4 jours.
Ici on nous met la pression. Certains font des aller retour CRA-Prison-CRA parce qu’ils arrivent pas à les expulser.
Pendant qu’on écrit le communiqué, y en a un qui s’est évanoui.
On sait qu’au centre de Plaisir aussi y a un grève. C’est bien.

Les prisonniers du centre de rétention de Palaiseau le 21 septembre 2019.

Pour rappel y a une grève de la faim en cours dans la prison pour sans papier de Plaisir (78) depuis vendredi 20 aussi.Les keufs ont décidé d’interdire les visites depuis hier, les gens luttent la répression !
Besoin de solidarité, venez vous organisez : RDV tous les mercredi à 18h au CICP (21 ter rue Voltaire, métro rue des boulets L9) !
A bas les cra !

Lutte en cours dans la prison pour sans papier de Palaiseau !

Depuis ce matin 22 prisonniers de la prison pour étrangèrs de Palaiseau sont en grève de la faim. On relaye ici leur communiqué.*

Pour rappel depuis lundi 15 juillet, un autre mouvement collectif a lieu au cra2b de Vincennes.

Communiqué des prisonniers en lutte de Palaiseau

Ici il y a une grève de la faim depuis ce matin mercredi 17 juillet 2019. Si on fait ça c’est par rapport à la nourriture déjà. Il y a tout le temps de la viande et pas hallal. Alors qu’ici y a beaucoup de musulmans ou végétarien comme les rasta. C’est aussi par rapport à l’accès à l’eau, ici y a pas de machine à eau fraiche. L’Ofii à refusé aujourd’hui de nous laisser acheter de l’eau en bouteille, alors même qu’il a fait très chaud. Sur les 3 derniers jours la machine à café a fonctionné une seul apres midi.
L’infirmerie faut en parler. Y en a ils sont malade mais on les soigne même pas.
Tout ça c’est un moyen de pression pour les keufs sur les retenus.

Ici y a beaucoup de pères, de gens qui ont des familles. Et tout ce qu’on nous propose c’est de partir au pays.
Ici y en a un il est malade du coeur, mais vu qu’il a perdu son dossier médical il est pas soigné.
Y en a un ici il était a l’hôpital de Villejuif et ils l’ont ramené au centre de rétentions. Ils ont changés ses médocs comme ça.
Y en a un ici son pays n’a pas d’ambassade en France, dans tous les cas c’était impossible pour lui de faire les papiers.
Y en a un ici c’est la préfecture qui a égaré tous ses papiers marocains, ce qui fait qu’il est ici et qu’il attend. Un autre s’est fait arrêter en allant a l’aéroport, après avoir acheté son billet. La France l’empêche de partir. Il le ramène ici et le font galérer. C’est n’importe quoi.
Y en a un il s’est présenté au comico pour répondre à une convocation et ils l’ont ramené au CRA. C’est pas le seul.
Ici y en a une quinzaine qui sortent de la prison. Il faut arrêter la double peine, et les aller retour cra-prison-cra.
Tout cela c’est un moyen de pression pour faire craquer les gens et quitter la france.
Les 3 mois c’est beaucoup trop. Ici c’est pas de la rétention c’est de la prison. C’est même pire que la prison parce que t’as pas le droit de cantiner ni nourriture ni eau.
Y a un état d’esprit électrique ici. Tout le monde court partout. En 2h la police est intervenu 5 fois.

On veut des changements rapidement dans le centre sur l’accès à la nourriture, à l’eau et au soin.

On appelle les autres centres à se mettre en lutte aussi !

22 prisonniers du centre de rétention de Palaiseau

Emission de l’Envolee contre les prisons pour étrangèr.e.s du 24 mai 2019

Emission de radio contre tous les enfermements, l’Envolée sur 106.3 (FPP ou www.lenvolee.net) c’est tous les vendredi soir de 19h à 20h30.

Sommaire de l’émission:

      • Lettre : Témoignages de violences policières au CRA 2B de VIncennes
      • Invités : Des camarades Tchadiens pour parler d’un copain enfermé en CRA depuis 1 mois.
      • Manifestation devant le CRA de Vincennes le 26/05
      • Appel : Un prisonnier du CRA de Mesnil Amelot, au mitard depuis plusieurs jours
      • Appel : Des prisonniers du CRA de Palaiseau pour parler violences policières

EMISSION DU 24 MAI 2019