Témoignage de Lille-Lesquin et de Toulouse

Les paroles des prisonnieres et prisonniers continuent à sortir des centres de rétention administrative encore ouverts en France.
Vous pouvez continuer à appeler les cabines et à participer à la campagne de mailbombing.
 
Au CRA de Lille, deux batiments ont été rouvert la semaine dernière pour continuer à enfermer d’avantage. Beaucoup de personnes arrivent chaque jour.
 
 
Lille-Lesquin: Zone F, le 05 Avril 2020
Nos droits ca sert à rien.. Y en a ca fait plus de 20 jours qu’ils sont ici. Moi ca fait 15 jours que je suis ici. J’ai des papiers belge, un contrat de travail, un appartement dont je suis propriétaire mais toujours je suis ici.
On est une dizaine et on est tous regroupés ici.
Quand je suis passé en face du juge il m’a demandé les papiers, et le prefet il m’a refusé. J’ai compris, je peux pas aller chez moi en Roumanie. On m’a demandé de rester ici. j’ai fait appel. J’ai compris que les aeroports etaient fermé tous ça. J’ai fait appel. La juge m’a dit pdt l’appel que si j’envoie une preuve de ma résidence en Belgique, demain t’eslibre. J’ai dit: “Ok pas de probleme”, j’ai dit à ma femme et elle à envoyé tous mes papiers.
Ca veut dire je vais attendre encore 28 jours. La ils vont me redemander les papiers et ca va refaire le probleme…
On a parlé tous ensemble. On a fait une grève de la faim mais ca a servit à rien. . On a dit si ca bouge pas a partir de lundi ou de mardi parce qu’y a des personnes qui fument, des personnes qui mangent pas tous les repas (comme moi ce midi). Pour le moment j’ai encore un peu d’argent sur moi, mais quand ca va finir l’argent je fais comment? Les mandats on a pas le droit, et ma femme à aps le droit de venir en parloir (ils sont interdit tout ça.). Si ca bouge pas d’ici lundi ou mardi.
Pour les vêtements c’est pareil. Y a des gens qui ont même pas de famille ici.
On a pas de shampoing, pas de savon. On a rien du tout pour le truc d’hygiene. Ca je parle pas.
On vous tient au courant pour la semaine prochaine.
 
Toulouse, le 07 Avril 2020
 
On devient fou ici, on peut pas rester normal ici, ça rend fou, les gens commencent à parler seuls, pas de visites, pas de cigarettes, le policier a dit qu’on peut recevoir des colis, on a besoin de cigarettes. Je suis enfermé depuis 60 jours, y’a personne ici, on peut pas parler avec la Cimade, à la prison on peut cuisiner dans la chambre, ici ils savent qu’on mange pas, c’est pas halal la viande on la jette, y’en a un qui sort et un qui rentre tout le temps qu’est-ce qu’on fait là ? Je suis en France depuis 2013, la France est restée chez nous 132 ans, je peux pas rester, c’est quoi ça ? “