Récit de l’extérieur de la manif contre le centre de rétention de Vincennes, en soutien aux copains en lutte a l’intérieur !

Solidaires contre les frontières : rassemblement en soutien aux retenu.e.s qui s’organisent pour empêcher les expulsions.

On relaye un récit de l’extérieur de la manif qui nous a été envoyé peu après le rassemblement.

Pour rappel :

https://abaslescra.noblogs.org/post/2019/01/09/recits-de-la-manif-du-lundi-7-01-en-soutien-aux-grevistes-de-la-faim-a-vincennes-dedans-dehors/

Depuis le 3 janvier plus de 25 personnes retenu.e.s au CRA de Vincennes sont en lutte pour la libération de [“tout le monde, tout de suite”->https://paris-luttes.info/greve-de-la-faim-en-cours-au-cra]. En grève de la faim, ils occupent le couloir du bâtiment 2A afin d’empêcherles expulsions prévues le matin. En effet, illes se révoltent contre les violences répétées que subissent les personnes lors de leur expulsion : menottage, baillonage de leur bouche au scotch, entrave des pieds,utilisation de psychotropes et coups portés par les flics de la PAF.

Une soixantaine de personnes se sont donc rassemblées le lundi 7 janvier à 18h, au RER de Joinville-le-Pont pour aller exprimer leur solidaritéavec les retenu.e.s en lutte.
Une banderole est déployée : “Nous danserons sur les cendres de
retention ! ” Des slogans sont gueulés sur la route du centre, tandis que nous bloquons la voie : “Pierre par pierre, mur par mur, nous détruirons les centres de rétention ! Des papiers pour tou.te.s ou plus de papiers du tout ! De l’air, de l’air, brûlons les frontières !
Liberté pour tou.te.s avec ou sans papiers ! Huriya ! ”

Arrivé.e.s près du centre de rétention, nous percevons les cris des
retenu.e.s du bâtiment 2 qui résonnent en réponse. Alors que nous le longeons pour accéder jusqu’à l’entrée , une compagnie de CRS et quelques flics de la brigade cynophile nous attendent embusqués sur le talus. C’est alors que l’un deux se vautre magistralement dans les ronces.

Nous rebroussons chemin pour revenir là où les retenu.e.s avec qui nous sommes en lien nous entendent le mieux. Nous crions et bloquons la route. Au bout de quelques minutes les flics veulent nous faire regagner le trottoir. Dans la confusion, ils tentent une percée à coups de matraques et de gel lacrymogène. L’utilisation d’une torche aveuglante renforce le caractère chaotique de la scène et entraine une perte de repères. Une personne est blessée, arrêtée et conduite en garde à vue.
D’autres sont également frappé.e.s, au crâne notamment.

Le cortège est scindé en deux jusqu’a bonne distance du centre, puis se reforme.
Après quelques minutes de discussions, nous décidons d’aller débriefer pour préparer la suite, notamment la solidarité avec la personne arretée. Celle-ci est sortie après 24h de garde à vue et un déferrement au dépot avant d’être convoquée pour un procès le 24 juin.

Les retenu.e.s du CRA de Vincennes sont toujours en lutte. Et le
mouvement s’amplifie : d’autres enfermé.e.s au Mesnil-Amelot et à
Oissel-Rouen les ont rejoint->https://paris-luttes.info/communique-du-cra-2-de-mesnil-11454.
Soyons nombreux-ses à exprimer notre solidarité !

Jusqu’à danser sur les dernières cendres de retention et de prisons…