Contre les violeces policières, en soutien aux grévistes de la faim du CRA de VINCENNES !

Depuis le jeudi 3 janvier 25 retenus du batiment 2A au centre de rétention de Vincennes sont en grève de la faim pour exiger la fin des violences policières et la libération de tous le monde tout de suite.

Ils ont décidé de continuer leurs grève de la faim jusqu’à dimanche. Lundi c’est de l’extérieur que la lutte continuera pour montrer notre solidarité ! A bas les centres de rétentions !

Nous relayons ici leur appel à solidarité :

Nous retenus du batiment 2 A, en grève de la faim allons continuer la grève de la faim jusqu’à dimanche. Lundi nous appelons un maximum de monde à venir en solidarité devant les portes du centre de rétention de Vincennes a partir de 18h !

Nous exigeons la libération de tous les prisonniers du centre et la fin des déportations violentes. Pour que notre grève de la faim ne reste pas entre nous et la police, pour que notre voix soit ENFIN entendue : venez nombreux nous soutenir !

Les copains de l’intérieur vous invitent à saturer toutes lignes de l’administration du centre de rétention !

Dans ce centre les violences policières sont quotidiennes, des équipes sont plus violentes que d’autres et ça dure depuis des années. Les retenus en ont marre de ces keufs qui font n’importe quoi et respectent personne, ils en ont marre des déportations qui peuvent être annoncé ou caché selon la volonté de la préfecture. Ils en ont marre que certains d’entre eux se fassent tabasser avant d’être déporté, quand c’est pas drogué.

Et quand ta résistance marche et que tu arrives a empêcher l’état de déporter, la machine judiciaire peut décider de faire de toi un exemple.

Dans le CRA 2B, des retenus se sont mis en grève contre les violences policières mais aussi contre ces allers retours cra-prisons-cra.. Parce qu’à la fin ca n’en finit plus. Pour avoir refusé d’aider l’état français à les déporter, les retenus risquent jusqu’à 3 ans de prisons. Et quand les préfectures décident de poursuivre, l’abatage de la justice en comparution immédiate fait son boulot : les peines de prisons hallucinantes se succèdent. Pour avoir refusé de voir un consul, un copain à pu être condamné à 5 mois de prisons avec mandat de dépôt, après avoir passé déjà 3 mois en CRA et avec de force de chance de retomber pour de nouveau 3 mois en centre de rétention.

Pour plus d’information, les prisonniers du CRA on fait sortit un communique ce jeudi 3 janvier : https://paris-luttes.info/greve-de-la-faim-en-cours-au-cra-11416?lang=fr

On rappelle que depuis le prem https:ier janvier la durée d’enfermement au CRA est passé de 45 jours a 90 jours .. et que les allers retours CRA/Prison risque de s’accélérer. Aller devant le CRA en ce mois de janvier c’est aussi soutenir tous ceux qui risquent de passer les trois prochains mois dans l’attente d’une possible déportation, dans le quotidien des violences policières !

On pense que c’est important de pas laisser la grève de la faim des retenus juste entre eux et les keufs !

RENDEZ VOUS LUNDI 7 JANVIER A 18H SORTIE 1 A JOINVILLE-LE PONT RER A dir. Boissy St léger !